La nature est bien faite quand même !

Note utilisateur:  / 0

 J'ai du mal à croire quelque chose juste parce que l'on me le dit, pire si l'on me l'affirme. J'ai besoin de voir, j'ai besoin d'une preuve, je n'arrive pas à prendre pour moi une idée jetée en l'air.

 
Quand j'ai entendu que parce que je suis une fille je fais le ménage (à 1:08, ça attaque fort !) j'ai voulu une preuve. J'ai tenté de ne pas faire le ménage pendant plusieurs jours pour voir si, à l'instar de la respiration, j'allais prendre mon balai, mes gant Mapa (#teamRose, les verts y puent) et m'activer dans un réflexe musculaire inné.
 
Nada, je dois pas vraiment être une fille ou alors je n'ai peut-être pas poussé l'expérience assez longtemps ?
Peut-être que le ménage est aux filles ce que la respiration est au dauphin, quelque chose dont elles peuvent se passer quelques temps mais pas à vie. Sûrement. En plus, si je devais être un animal, ça serait un dauphin. Je sauverais des enfants, je ferais la paix dans le monde et je nagerais en rond dans un parc aquatique pour satisfaire des enfants rois. La vie quoi.

Après, j'ai aussi entendu que parce que je suis une fille je fais la cuisine (même vidéo, on cumule, les gars, on cumule !). Soit, je tends à penser que mes parents sont des homosexuels qui se cachent puisque je n'ai vu ni l'un ni l'autre le faire (donc, j'aurais été adoptée et je viendrais d'une famille où on ne fait pas le ménage. CQFD). Sauf si un cordon bleu brûlé qui s'effrite quand tu le touches et des pâtes assez cuites pour servir de mortier c'est cuisiner. Bon bah si c'est que ça alors, j'ai deux mamans. Les années 80 mais déjà si en avance sur leur temps !

Bref, parfois, j'ai mal à mon féminisme.


 
 
Commentaire (0) Clics: 68

Yen a marre des lions !

Note utilisateur:  / 0

 

"Dis, est-ce que tous les français sont râleurs ?"

"Baaah, chais pas... Tu trouves que j'râle souvent, toi ?"
 
"Non."

"Tu as ta réponse alors !".


Ouf, cette fois-ci encore j'ai trouvé une parade. Mais je dois me préparer à la prochaine attaque, elle peut arriver n'importe quand....
 
C'est que bon, quand même, il faut avouer que yen a un peu marre des râleurs...

Prenons un sujet qui fâche (il y a en beaucoup, trop, je sais) :  la SNCF/RATP. Combien sont ceux à râler dessus sans avoir jamais bossé là-bas ? Est-ce qu'ils savent que l'on a un des meilleurs, si ce n'est le meilleur réseau de transports en commun par rapport à son prix ? Quand tu vois ce que proposent certains pays, autant au niveau de la desserte que du prix du ticket, parfois, t'as envie d'aller étendre un ou deux twittos en travers des rails. On verra bien si les trains roulent pas, hin hin.
 
Sans compter ceux qui déchargent leur haine sur les pauvres agents qui travaillent en temps de grèves. Il vaudrait mieux les remercier mais bon, il semblerait qu'il soit bien plus drôle de faire semblant que d'en avoir vraiment, des couilles.
 
Je pense quand même qu'au delà de la râlerie, il y a quelque chose, ils ont bien une âme ces gens là. Il a du leur arriver quelque chose de grave dans leur enfance. Je ne sais quelle est leur épine mais ça doit valoir le coup d'être un connard, on dirait !
 

Allez, positivons, demain j'arrête de râler !

 

 

Commentaire (1) Clics: 54

La Michael Bayxplosion

Note utilisateur:  / 0

 

"Si j'ai mangé tes toasts ail & fines herbes, c'était juste pour vérifier que je me souvenais bien du goût !"
 
"..."
 
"Et c'est bon, je te confirme que j'ai bonne mémoire."
 
 
Même que j'ai supporté Transformers 4 en québécois, s'teu plait, pendant 2h45 alors, hein ! J'ai droit à tous les privilèges, les mecs de la ligne verte ils ont rien vu, rien vécu ! Rien n'est pire qu'un film de Michael Bay... C'est pour ça que j'ai récidivé avec Bad Boys II, pour confirmer ma bonne mémoire. Je peux donc vous le confirmer, c'est bien toujours de la merde.
 
Sans s'attarder sur les dialogues stéréotypés de personnages tous aussi stéréotypés (mince, pendant 2h45, je me suis crue dans une émission de télé réalité ! Sûrement la faute de la piscine qui m'a induite en erreur), mais quel film médiocre ! Ces fausses batailles, les balles ennemies qui n'atteignent jamais les héros mais les leurs atteignent toujours les ennemis, ah cette chance ! Elle sait par qui se faire lécher, la coquine.
 
Lors de cette... tuerie cinémaesque, on a, avec le Loup, inventé une nouvelle expression : la Michael Bayxplosion. Tu peux la reconnaitre très très vite : un truc explose alors qu'il n'y rien de physiquement logique à ça. Exemple : une voiture qui tombe dans l'eau, si elle explose -> tu regardes un film de Michael Bay, sans aucune doute.
 
Bref, mes yeux saignent encore et je n'ose plus ouvrir Netflix, à chaque fois que j'ai essayé, il me proposait No pain no gain...
 
 

 

Commentaire (0) Clics: 83

T'avais pas l'droit

Note utilisateur:  / 0

De m’dire non. De t’arrêter comme ça alors que tout ce que je demandais c’était d’avoir confiance en moi, juste que tu me dises ces petits mots qui me font me sentir importante pour toi.

Depuis, je n’ai plus confiance, non pas en moi mais en toi. Qui me dit que tu ne le referas pas ? Qui me dit qu’à la moindre contrariété tu ne vas pas partir, me laissant à moitié nue dans le lit ?  « Le lit », ce n’est plus notre lit, on ne s’y touche plus, j’ai trop peur d’avoir envie de toi. Je ne veux pas revivre ça, plus jamais.

Tu dis que c’est moi qui t’aie fait fuir mais je n’ai jamais voulu faire ça, tu le sais bien ! Tu dis ça pour me faire mal et tu le sais bien aussi… N’as- toujours pas compris que me « battre » ne me fera pas me dresser contre toi mais me renfermer sur moi-même ? Jamais je n’ai voulu t’énerver et toi tu es parti quand-même, sans même un câlin et après tu t’étonnes que je le « prenne mal »….

T’avais pas l’droit de t’arrêter dans un moment aussi intime en me mettant ça sur le dos, tout ce que tu as réussi à faire c’est que je ne veux plus coucher avec toi, je ne veux plus me dévoiler à un homme qui est capable de piétiner mon amour propre pour « me donner une leçon ». Je n’ai plus confiance en toi, quelque chose est brisé et je n’arrive pas à le recoller, je ne sais même pas si j’en ai envie et ce n’est pas comme si tu avais fait quelque chose pour. Toute la semaine, tu t’es comporté comme si de rien n’était, comme si tu ne m’avais pas détruite à l’intérieur. Quand j’ai voulu aborder le sujet, quand je t’ai dit que je n’en avais plus envie depuis ce fameux jour tu m’as envoyé balader, énervé. C’est toujours de ma faute, c’est évident, pourquoi je ferme pas ma gueule et j’écarte pas les jambes ? Hein, pourquoi j’ai des sentiments que j’aimerais que tu respectes ? Tu sais, « ça » ne reviendra pas en restant sur ton PC, « ça » ne fonctionne pas comme ça…

Je voudrais que tu me prennes dans tes bras, que tu me regardes dans les yeux et que tu me promettes de ne jamais le refaire, que tu me confirmes que t’avais pas l’droit, que c’était moche de partir comme ça. J’aimerais que tu me promettes de ne plus jamais me faire du mal, que je peux avoir confiance toi, que jamais tu ne me laisseras seule, nue avec mes poils.

 

Tout ça pour une histoire de poils, j’ai osé vouloir entendre de ta bouche que ça ne te dérangeais pas, j’ai osé vouloir l’entendre pour la centième fois parce que j’en avais besoin et je n’ai récolté que ta colère et ton silence. Comment peux-tu penser que je vais de nouveau me monter nue à toi quand tu n’es pas capable de me dire ces quelques mots que je veux entendre. Me dire que je suis « belle » et que je n’ai pas besoin de « réclamer que tu le dises » en me criant dessus alors que je suis en larme n’a jamais attiré les mouches.

Je ne sais vraiment pas quel pas faire vers toi alors s’il te plait, fais le pour nous. Viens, parle-moi, dis-moi, répète-moi que je suis belle avec ou sans mes poils et que plus jamais tu me laissera nue avec eux dans notre lit.

 

Source.

 

Commentaire (9) Clics: 239

Un love'versaire à In Lovely Bones

Note utilisateur:  / 1

 

 

La loi des 3 M, tu connais ? La loi de l'Emmerdement Maximum (ya bien plus que 3 M cela dit...) et bin ça tombe toujours sur moi !

 

Aujourd'hui, je m'étais engagée à faire un article pour l'anniversaire de In Lovely Bones (clic, clic et un nouveau monde va s'ouvrir à toi !!) sauf que... Déjà, je me suis engagée hier c'est à dire bieeeen trop tard pour faire quelque chose de cool, de plus mon serveur web a planté. Tu m'imagines, essouflée, en retard de quelques heures à essayer désespérément de me connecter sur mon blogounet et celui-ci m'envoyant pété bien royalement avec des "Vous avez dépassé le nombre de vos connexions". Queuuuuuuwa ? Parce que j'avais un nombre limité ? Free n'est pas encore passé par là, c'est ça ?

Brwef, si tu me lis c'est que j'ai vaincu et je lui ai bien fait fermé sa tronche à l'autre ! Nan mais il a cru quoi ?! On ne me fera pas taire !!

Tout ça pour dire que je suis désolée d'arriver en retard (mais il n'est pas encore minuit chez moi !!) et que l'Univers s'est ligué contre moi pour m'empêcher de te fêter ton anniv' mais rien ne m'arrêtera... (tiens, ça ferait un bon scénar' de manga des années 90...)

Alors pour toi Lovely, on crie tous bien fort devant notre ordi :

"Joyeux Anniversaire !!!!!!"

 

Et j'ai fait un 'tite manucure aussi, pour l'occasion ;)

 

Commentaire (4) Clics: 142